susisorglos089 / Pixabay

Billet avion Croatie

Billet d’avion et vol Paris Zagreb – aller retour (Croatie) à partir de 281 €

Billet d’avion et vol Paris Pula – aller retour (Croatie) à partir de 440 €

Billet d’avion et vol Paris Zadar – aller retour (Croatie) à partir de 507 €

Billet d’avion et vol Paris Split – aller retour (Croatie) à partir de 228 €

Billet d’avion et vol Paris Dubrovnik – aller retour (Croatie) à partir de 265 €

Climat :

La meilleure période pour visiter la Croatie se situe entre les mois d’avril et d’octobre, même si le pays jouit d’un climat méditerranéen qui autorise un voyage en toute saison. En hiver, les températures descendent rarement en dessous de zéro; elles atteignent en revanche fréquemment les 38° en été. Notez cependant la présence d’un vent froid et d’un air humide en début d’année, ainsi que d’abondantes précipitations au printemps.

Formalités :

Pour les citoyens de la communauté européenne, la carte nationale d’identité EN COURS DE VALIDITE est suffisante pour les séjours de 30 jours, au delà et jusqu’a 90 jours, le passeport est nécessaire.

Monnaie :

Kuna. Attention, si les distributeurs automatiques sont faciles à trouver dans les grandes villes, ils sont nettement plus rares dans les îles.

Taxes :

Entre 30 et 35 Euros normalement inclus dans le billet d’avion TTC. Aucune taxe avant le départ.

Décalage horaire :

Aucun

Santé :

Aucun vaccin nécessaire.

Office National Croate de Tourisme

48, avenue Victor-Hugo
75016 Paris
Tél : 01.45.00.99.55
www.ot-croatie.com

Ambassade de la Republique de Croatie

39 av Georges Mandel
75116 PARIS
Tél : 01.53.70.02.80
www.amb-croatie.fr

Informations

et achat de billets d’avion:

www.croatiaairlines.com

Informations et réservations

: +385 1 4872 727; 062 77 77 77

Autres compagnies aériennes qui volent en Croatie:
Aeroflot, Air France, Alitalia, Austrian Airlines, ČSA, Lufthansa, LOT, Malev, Germanwings, Scandinavian Airlines, Turkish Airlines, Air Bosna, Air One, British Airways, Hapag Lloyd, Norwegian Air Shuttle, TAP, Wizz Air, LTU, Estonian Air, EasyJet, Skyeurope, Aer Lingus, Air Adriatic, Trade Air/Sun Adria, Dubrovnik Airlines, Adria Airways, FERAS, Nouvelair Tunisie, Ryan Air, Darwin Airline, Skyeurope Slovakian, Skyeurope Hungary, SN Brussels Airlines.

 

PublicDomainPictures / Pixabay

Hébergement :

Les possibilités d’hébergement sont nombreuses, diverses et particulièrement économiques. Le parc hôtelier se caractérise par sa variété et sa qualité inégale. Bien que les conditions d’hygiènes soient globalement bonnes dans le pays, certains hôtels se trouvent dans des états de délabrement assez avancés. Pensez donc à visiter avant de régler. Les établissements, classés en 4 catégories, proposent des tarifs attractifs. Un petit extra pendant votre séjour est donc tout à fait envisageable ! Notre adresse : La Villa Orsula, une exceptionnelle bâtisse à flanc de falaise avec vue sur les remparts de la vieille ville de Dubrovnik. Luxe, raffinement du décor, tranquillité et efficacité du service sont ici des mots d’ordre. Comptez de 130 à 200 euros. Dubrovnik. Frana Supila. Tél : 020.440.555. Nouveauté originale pour les amoureux de la mer : un grand nombre de phares ont été réhabilités et aménagés en hôtels ou locations.

Plutôt que de choisir un hôtel de première catégorie, privilégiez le logement chez l’habitant plus convivial et très répandu sur place. N’importe quel office de tourisme local sera en mesure de vous mettre en contact avec les Croates qui proposent des chambres. Très usitée sur la côte Adriatique, cette formule est également proposée dans l’arrière pays, par ailleurs seul hébergement souvent possible.

Transports :

Confortables et peu chers, les trains ne sont malheureusement pas le moyen de transport croate le plus rapide. Si vous optez pour la voiture, sachez que si les routes sont en général bien entretenues, elles deviennent glissantes à la moindre ondée, donc roulez au pas des Croates, c’est à dire prudemment par temps de pluie. Reste l’autobus qui dessert particulièrement bien les moindres coins reculés. Si vous êtes près de la mer, empruntez les ferries puisque des lignes régulières existent entre les grandes villes.

Nourriture :

Les influences hongroises, autrichiennes et orientales se retrouvent dans la cuisine de Croatie continentale qui fait la part belle aux épices, plats panés, goulach au vin ou au lapin, mais aussi aux viandes cuites à la broche ou à la charcuterie. Les pâtisseries sont souvent typiquement autrichiennes à l’instar des strudels, choux à la crème, beignets et gâteaux roulés ou orientales comme ces des gâteaux plongés dans le miel et les amandes… Sur le littoral Adriatique, la cuisine a des accents méditerranéens, en témoignent les poissons grillés ou pochés. Le prsut, jambon séché servi avec fromage de chèvre et des olives, constitue un hors d’œuvre principal. Les huîtres de Ston, moules ou scampis s’accordent particulièrement bien avec les vins corsés d’Istrie et de Dalmatie. Une route des vins qui a dors et déjà pris ses galons. Sans oublier les multiples plats à base de châtaignes, préparés lors des manifestations gastronomiques de la région d’ISTRIE, de septembre à novembre. Cette même région qui recèle un champignon fort goûté : la truffe. À tel point qu’il existe une fête en son honneur : le  » truffle days « . Tous les week-end d’octobre, des animations lui sont entièrement consacrées.

A faire :

La Croatie permet de pratiquer une vaste gamme de sports nautiques. Elle se prête particulièrement bien à la plongée sous-marine, notamment au sein de l’archipel des Kornati. Les fonds marins y sont exceptionnellement riches et les amoureux de plongée en apnée ou de pêche se tournent désormais vers ces régions méconnues qui s’ouvrent peu à peu au tourisme. L’intensité des vents de l’Adriatique constitue une véritable aubaine pour les amateurs de voile et de planche à voile. Prenez cependant garde à la force de ces vents souvent redoutables. Les adeptes de la randonnée peuvent s’essayer aux circuits spécialisés des Alpes dinariques. Les skieurs trouveront leur bonheur sur les pentes du Velebit, du Risnjak et de l’Ucka. Grâce à de nombreuses structures adaptées, le tennis se pratique facilement en Croatie, pays d’origine, faut-il le rappeler, du champion Goran Ivanisevic. Terre d’émerveillement, le parc national de Plitvice vous laissera sans voix. Les 16 lacs qui le composent sont reliés entre eux par une succession de cacades. Une occasion unique d’apercevoir près de 150 espèces d’oiseaux, des loups ou des ours dans un cadre paradisiaque. Le parc National de Risnjak permet également cette fantaisie au pied du plus haut sommet de Croatie, celui du Gorski Kotar. Petite curiosité : sur l’Ile de Rab, vous pourrez assister à des soirées musicales médiévales les mercredis de juin à septembre et à des jeux chevaleresques en juillet.

Shopping :

Peu de produits et d’objets artisanaux caractérisent cette destination. Rapportez des spécialités culinaires type charcuterie. Procurez-vous également du vin, si possible acheté dans une cave de l’Istrie ou de la péninsule de Peljesac en Dalmatie du Sud. L’influence de la culture italienne se retrouve aussi sur les marchés croates où vous trouverez de nombreux étalages de vêtements mode.

On aime :

Les conditions sanitaires locales de plus en plus satisfaisantes autant dans les rues que dans vos assiettes. On aime aussi la quiétude des Croates qui rendent votre voyage véritablement décontractant.

On n’aime pas :

La lenteur des habitants et des services en particulier sur les îles. On n’aime pas non plus l’état de certaines plages polluées par les sacs poubelles, les mégots de cigarettes…

Le mot :

« daa » qui signifie simplement « oui ». Vous devriez l’entendre si souvent que plus jamais vous ne l’oublierez.

Livres :

Croatie : Guides Gallimard (228 pages, 25.15) Ce guide vous offre à la fois des clefs pour comprendre la Croatie, 9 propositions d’itinéraires en circuits, ponctués de pages illustrant richesses naturelles et architecturales et des informations pratiques (adresses d’hôtels et de restaurants sélectionnés…). Indispensable pour réussir votre voyage en Croatie.

Croatie, Istrie et Dalmatie : Guide Nelles (256 pages, 14.94) Plutôt axé sur la culture, cet ouvrage livre tous les secrets du pays en prenant le temps de développer son histoire. Région par région, vous vous imprégnerez de l’ambiance de la Croatie grâce à de nombreux textes, des fiches pratiques, 143 photos en couleur et 18 cartes.

Internet :

Les sites institutionnels, Ambassade et office de tourisme du pays (www.ot-croatie.com, www.amb-croatie.fr ), se révèlent les plus efficaces de la toile.
On vous y propose notamment de télécharger des brochures référençant les principaux hôtels, campings et marinas de Croatie avec leurs tarifs ou d’effectuer des recherches par critères.
A noter : de très nombreux liens sur les principales destinations touristiques du pays, ainsi qu’un portail de 500 sites croates sont ici classé

[pw_map address="Croatie"]

Article Global Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Eli Pets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>