rofisch / Pixabay

Venise: week-end, hôtels et visite guidée de Venise

Venise

Venise, Cité des Doges, ville insulaire, où se côtoient architecture, surréalisme et sens de la fête… Oubliez les clichés et découvrez ou redécouvrez cette ville hors-norme.

Non, ce n’est pas trop !

Venise… Trop classique ? Trop visité ? Trop romantique ? Trop ceci ? Trop cela ?
Bien sûr, tout le monde connaît Venise. De réputation en tout cas. De l’eau, des ponts, des places, des gondoles, etc. La « Bruges du sud », les gondoles en plus. Venise serait donc seulement ça ? Venise, c’est le mystère, la surprise, la contradiction, le surréalisme, le dépaysement, la fête, la beauté, la douce vie… Les connaisseurs lui trouveront toujours d’autres facettes, les autres n’y découvriront que merveilles…

Venise l’insulaire

Venise est située dans une lagune de la mer Adriatique. Elle est constituée d’une quinzaine d’îles, dont les principales sont Lido, Murano, Burano et Torcello. La ville est traversée par de nombreux canaux qui font office de routes.

la célébrissime gondole.

C’est vrai que c’est d’un romantique à faire pâlir Roméo Montaigu en personne ! La gondole est un moyen de transport historique et traditionnel. Aujourd’hui, son utilisation est surtout touristique… et ça se ressent dans les tarifs ! Bien sûr, si vous allez à Venise pour impressionner votre moitié, allez-y, quand on aime on ne compte pas. Cela dit, parfois, on aime compter ! Et on est content d’apprendre qu’il y a des moyens moins onéreux de parcourir la ville : le vaporetto, le motoscafo, le motonave, et le moyen de transport le moins cher du monde : vos pieds.

Venise la belle

C’est sûr, vous allez devoir marcher pas mal si vous voulez découvrir Venise, à moins que vous ne vous limitiez à visiter les grands classiques. En effet, les monuments les plus connus se situent presque tous dans la même zone. Au cœur de Venise, la Place Saint-Marc. Célèbre pour sa beauté architecturale, elle accueille de nombreux amoureux, sous le regard de centaines de pigeons. N’y voyez pas de lien de cause à effet…

Sur la place, se dresse la Basilique Saint-Marc, construite dans un style plus « oriental », comme en témoignent ses cinq coupoles. Juste à côté, le Campanile vous donnera l’occasion de prendre de la hauteur (96 mètres) pour contempler Venise et ses alentours. Non loin de là, le Palais des Doges vous impressionnera par sa forme (une sorte de cube), sa taille, ses façades, etc. C’est un vrai chef d’œuvre gothique. Le fameux Pont des Soupirs se trouve à un jet de pierre de là. Voilà, vous n’avez pratiquement pas bougé et vous en avez déjà plein les yeux.

Le meilleur moyen de découvrir une ville, c’est de s’y perdre, en essayant de ne pas trop programmer son parcours. Visitez la ville au gré de votre humeur, déambulez dans les ruelles, arrêtez-vous un instant pour déguster un capuccino, prenez le temps de vous rendre compte que Venise est vraiment une ville hors du commun

Venise la surréaliste

Venise est une ville hors-norme, un brin surréaliste, où les contradictions sont nombreuses. Une ville sur l’eau, c’est déjà pas mal, dans le genre ! Des rues commerçantes d’à peine un mètre de large où se côtoient boutiques de grandes marques et commerces de… fausses marques. Des prix parfois bien plus chers sur les petites îles voisines que dans le centre-ville. C’est une facette de plus de Venise…

Et puis, le surréalisme, en tant que courant artistique, y est bien représenté. Si vous aimez l’art qui interpelle et qui interloque, visitez la demeure de Peggy Guggenheim. Le bâtiment lui-même est assez particulier (construit au 18ème siècle, il n’a jamais été totalement terminé…), mais il abrite surtout une des plus belles collections d’art au monde. Surréalisme, cubisme ou encore expressionnisme s’y côtoient dans un festival de couleurs, de formes, de matières et de styles. Vous voulez des noms ? Magritte, Ernst, Picasso, Dalí, Miró, Kandinsky… Vous voyez le tableau.

Haut les masques !

Impossible de parler de Venise sans mentionner un événement incontournable : le célébrissime Carnaval ! Aussi connu que celui de Rio mais en plus habillé…

Au programme, de fabuleux costumes, des bals (masqués bien sûr), des jeux, des spectacles, des courses, des concerts, des défilés, etc. Il est presque impossible de vous décrire l’ambiance qui règne à cette époque dans la cité des Doges. Pendant une dizaine de jours, la ville est littéralement envahie de liesse, de fête et de liberté. Tous les Vénitiens participent à l’événement mais si vous le souhaitez, vous pouvez également vous déguiser et prendre part au programme officiel…

Les points d’orgue du Carnaval sont bien évidemment les cérémonies d’ouverture et de clôture mais le vol de l’ange et la procession des gondoles valent également leur pesant d’or…

Faites la fête à Venise !

 

Calendrier des fêtes

Le Carnaval: Première quinzaine de février Le Sensa, le Mariage de Venise et de la Mer, le jeudi de l’Ascension.

La Vogalonga: le dimanche qui suit. Extraordinaire course de bateaux entre Saint Marc et Burano

Fête Médiévale: le 5 mai. Défilés, cortèges et processions costumées.

La Biennale d’Art contemporain: de juin à septembre. Pour les amateurs

La festa del Redentore: festivités en mémoire de la fin de la peste de 1576. Feu d’artifice fameux! 3ème dimanche de juillet

Le festival du film de Venise: début septembre. Sur le Lido.

Les Régates historiques: le premier dimanche de septembre

La festa della Madonna della Salute: 21 novembre. Festivités en mémoire de la fin de la peste de 1630. Plus de 100 000 morts entre celle-ci et celle de 1575. Pour célébrer le salut de la ville et de ses survivants, un cortège franchit le grand canal sur un pont supporté par des barges. Grandiose.

 Une sélection sur les meilleurs hôtels de Venise

 

 

 

[pw_map address="Venise"]

Article Global Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Eli Pets