LoggaWiggler / Pixabay

Turquie: guide de voyage et vacances

Monnaie :

La lire turque.

Climat :

L’été est en général très ensoleillé et chaud, voire lourd. L’hiver, au contraire, est très froid, enneigé et même glacial dans la partie orientale. Prévoyez donc plutôt votre voyage au printemps ou à l’automne, et particulièrement en mai, début juin et en septembre : vous y apprécierez la douceur du climat et le soleil.

Formalités :

La carte d’identité ou le passeport suffisent. Aucun visa n’est exigé pour un séjour inférieur à trois mois.

Taxes :

environ 34 Euros

Décalage horaire :

1

Santé :

Aucun vaccin n’est exigé.

Ambassade de Turquie en France
16, avenue de Lamballe
75016 Paris
Tèl. : 01.53.92.71.12 fax : 01.45.20.41.91

Office de tourisme de Turquie
102, av. des Champs Elysées
75008 Paris
tel : 01.45.62.78.68 fax :01.45.63.81.05

Hébergement :

Les auberges de jeunesse quasi-inexistantes et le logement chez l’habitant se développe à peine. Il existe pourtant de très bons petits hôtels, peu chers et très propres : une nuit coûte 7 à 12 Euros. Notre coup de coeur : une nuit dans une ancienne demeure ottomane du début du siècle (quartier de la mosquée bleue à Istanbul, par exemple).

Transport :

Aux trains, effroyablement lents, préférez l’autocar, moderne, confortable et peu cher. Proscrivez, par contre, les voyages de nuit éreintants et bruyants.Les ferries qui circulent sur les mers frontalières sont de bons moyens de voyager à l’intérieur du pays. Les étudiants peuvent obtenir jusqu’à 50% de réduction auprès des lignes maritimes turques TLM. Dans les grandes villes, n’hésitez pas à emprunter le dolmus, ce taxi collectif qui couvre un itinéraire pré-établi. Vous le reconnaîtrez à sa bande jaune et à ses petits coups de klaxon qui signalent sa disponibilité. Chaque voyageur paie, selon son trajet, un prix fixé par la municipalité. Notre coup de coeur : les petites croisières en kaïques (embarcations d’une quinzaine de personnes) au départ d’Izmir.

Hans / Pixabay

Nourriture :

La cuisine turque est très variée. Elle comporte des spécialités de viandes rôties (kebaps) et de hors-d’oeuvres (meze), de poissons et de fruits de mer. Le thé (chaï) est la boisson turque par excellence. Il vous faut compter 3 Euros pour un repas complet. Notre coup de coeur : le petit déjeuner typique (kahvalti) composé de thé, de tomates, de concombres, de pain, de fromage et d’olives.

A visiter :

Ne passez pas à côté d’Istanbul et de son grand bazar célèbre dans le monde entier pour ses milliers de boutiques et son atmosphère de marchandage unique. Goûtez aux charmes du profond détroit du Bosphore à bord des petites navettes appelées zig-zag. Visitez Bursa, ancienne capitale ottomane et quatrième ville du pays. Aujourd’hui très moderne, cette capitale de la soie possède une mosquée magnifique et un mausolée unique : le célèbre mausolée vert, joyau de la cité.

A faire :

Vous êtes dans le pays du bain turc ! Rendez-vous donc dans un hammam municipal (4 Euros le bain) ou dans un hôtel pour tester les vapeurs parfumées à l’eucalyptus et le massage au gant qui clôt la cérémonie. La Cappadoce, en Anatolie centrale, reste une destination phare des amateurs d’espace. Cette région abrite des centaines d’églises rupestres creusées dans la roche. Le site de Göreme est particulièrement impressionnant. Les amateurs de sport passion y pratiquent aussi vtt, cheval et trekking y sont couramment pratiqués.

Shopping :

Un tapis, des poteries, un narguilé du grand bazar d’Istanbul.

On aime :

Le ferry sur la mer noire, la Cappadoce, le thé sur une terrasse d’Istanbul.

On n’aime pas :

La conduite à risque, le « syndrome Midnight Express ».

Le mot :

Chaï (thé)

Livres :

Le guide Hachette de la Turquie, (coll. guides visas) est intéressant mais on regrette sa neutralité de ton qui le rend peu attrayant.

[pw_map address="Turquie"]

Article Global Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Eli Pets