By: Dionisius Purba

Guide de voyage Bali

Depuis les hauteurs du volcan Gunung Batur, la vue s’étire au loin, par delà les terrasses étincelantes des rizières et les lacs de jade, jusqu’à la côte qui se dessine en une dentelle argentée de sable et de vagues. Les territoires sauvages de l’île de Bali sont à portée de main, prêts à être découverts et bien que fort connus et appréciés des touristes, ils parviennent encore et toujours à envoûter les visiteurs à la recherche d’un petit bout de paradis.

Le paradis pour certains, c’est un petit déjeuner de carambole, de rambutan, de papaye pour débuter une journée qu’ils passeront à paresser au bord de l’eau, livre à la main, uniquement préoccupés du menu du déjeuner. Pour d’autres, le paradis, c’est un volcan à gravir, une promenade en barque sur les eaux claires, et une après-midi à plonger depuis les rochers ou à observer les requins.

Quand la nuit arrive, ceux qui recherchent art et culture se dirigent vers Ubud pour une soirée spectacle où se retrouvent la musique hypnotique Gamelan et les danses de masques. Les plus hédonistes iront quant à eux découvrir les vibrantes nuits de Kuta.

Les coutumes et traditions locales donnent plus de charme encore aux paysages envoûtants deBali et aux yeux des étrangers, les gestes quotidiens semblent souvent sublimés par la religion, la musique, l’esthétisme et l’art de vivre balinais.

La nourriture participe également à cet envoûtement. Les piments, le lait de noix de coco, legingembre, la purée de tamarins et de crevettes font partie des mille et une saveurs exquises que votre palais d’occidental apprivoisera au cours de son séjour.

Et avec tout ca, vous pourriez presque oublier de visiter les temples de Bali, si seulement l’île n’en était pas envahie. La population qui est principalement hindoue, vénère la nature et cultive un goût immodéré pour les lieux de cultes somptueux. Pas étonnant donc que les monuments religieux de Bali soient exceptionnellement situés, à côté de volcans ou dans les forêts profondes, ou encore en pleine mer, comme le fragile Tanah Lot qui se dresse tout droit hors de l’océan, telle l’île de Bali elle-même.

 

Carte d’identité

  • Superficie: 5 637km2
  • Population: Environ 3 millions d’habitants
  • Capitale: Denpasar
  • Monnaie: Rupiah indonésienne (IDR)

A Savoir

Le « Kretek » est une cigarette parfumée au clou de girofle. Pour les fumeurs qui voudraient tester, il est possible d’en acheter à l’unité dans la rue.

Le mode d’hébergement le plus chaleureux sur cette île est le losmen, qui correspond au logement chez l’habitant. Les chambres souvent à un prix très faible et dans une famille balinaise permettent d’apprécier l’esprit accueillant et la vie quotidienne des balinais.

Afin de ne pas heurter les balinais, il est préférable pour les femmes de porter un sarong couvrant les jambes (semblable à un paréo) ainsi qu’un sashe (ceinture portée à la taille) pour visiter les temples et lieux sacrés de l’île.

 

A Découvrir absolument

Le Temple d’Uluwatu situé au Sud Ouest de Bali mérite une étape pour s’imprégner de son ambiance mystérieuse. Ce temple est perché au dessus d’une falaise au bord de l’Océan.

Le petit village de Tirtagangga est situé à quelques kilomètres d’Amlapura à l’Est de Bali. Il possède les plus beaux paysages de rizières de l’île. Il est possible d’effectuer des parcours de randonnées à travers ces rizières au départ du village.

Lovina est une agréable station balnéaire de la Côte Nord. Véritable lieu de prédilection pour observer les dauphins, c’est aussi un site où il est possible de se ressourcer dans une ambiance tranquille.

Article Global Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Eli Pets