emanref3at / Pixabay

Egypte: week-end, séjour et vacances

Une histoire riche, une population charmante et ouverte, l’Egypte a de tout temps fasciné les voyageurs. Les pyramides de Gizeh, Louxor, sont les sites-phares, issus d’une multitude de richesses archéologiques. La mer Rouge est réputée mondialement pour ses fonds marin. L’Egypte, un pays qui a tant a offrir, vous attend!

Repoussé par l’avancée inexorable du Sahara, les populations nomades se regroupent le long du Nil, aux terres fertiles. Ils se sédentarisent vers 10000 ans avant J-C, créent des villages, apprennent l’agriculture, l’élevage, la poterie. En -5000, les villages se regroupent en petites principautés. Deux royaumes vont émerger, l’un dans le delta du Nil (Basse-Egypte) au nord, l’autre dans le sud (Haute-Egypte).

Le sud va alors envahir le royaume du Nord, pour créer un Etat. C’est le roi Narmer, incarnation du dieu Horus, qui crée la première dynastie. Il installe sa capitale à This (près d’Abydos). C’est un monarque absolu qui crée un état centralisé avec une administration très centralisée. L’écriture se développe, des travaux d’irrigations sont entrepris, les rites funéraires se fixent.

L’Ancien Empire (-2640 à -2152, Ière a VIème dynastie)

Cette période correspond à la manifestation de la puissance des pharaons : Djoser fait construire l’ensemble de Saqqarah, les pyramides de Khéops. Khéphren et Mykérinos sont érigées durant la IVème dynastie. Imohtep le ministre-architecte étend l’utilisation de la pierre de taille et la forme pyramidale pour les tombeaux.

Il va suivre à cette période une révolution sociale, marquée par des coups d’états successifs, une anarchie qui va durer une centaine d’années. Le royaume se scinde de nouveau, et c’est avec Thèbes, la capitale du Sud, que la paix va revenir sur le royaume entier.

 

Nuffer / Pixabay

Le Moyen Empire (-2040 à -1783, XI et XIIème dynastie)

Mentouhotep Ier prend 15 ans pour réunifier l’Egypte. S’en suit de nouveau une période de prospérité dans tous les domaines, la politique militaire reprend en Libye, Numibie. C’est l’émergence du culte d’Amon.

Ensuite l’Egypte va être envahie par les Hyksos. Une fois les avances technologiques de ses adversaires assimilées (fer, roue, cheval), Thèbes va chasser l’envahisseur (-1550).

Le Nouvel Empire (-1550 à -1070, XVIIIème a XXème dynastie)

C’est de nouveau le temps de la splendeur de Thèbes. Les conquêtes amènent de nouvelles ressources et appuie le pouvoir de Pharaon ainsi que du très puissant clergé d’Amon. Aménophis tente de briser ce contre-pouvoir en instituant le culte du Dieu unique, Aton. Son fils abandonnera le culte, revint a Thèbes, il s’agit de Toutankhamon. Le règne des Ramsès (de I à III), grands guerriers et constructeurs, marquera la fin de la glorieuse Egypte.

L’Egypte sera ensuite contrôlée par la Grèce (Alexandre le Grand), les Romains, Byzance, les Arabes (Saladin), les Ottomans, la France (Napoléon), l’Angleterre. Son indépendance sera conquise en 1918.

Climat

Le climat varie suivant l’endroit, mais le climat est généralement chaud et sec. La meilleure période pour se rendre en Egypte court de novembre à mars. Durant les mois d’hiver, la température en journée monte vers les 20-23 degrés. Au printemps souffle le khamsin, vent du désert qui fait s’élever sable et poussière. L’été est chaud, voire très chaud (jusqu’à 50 degrés au sud!). Période à éviter pour les visites, rendues assez insupportables. Par contre convient pour les séjours balnéaires (Hurghada, Sharm-El-Sheik), qui jouissent d’un climat plus supportable (30 degrés).

Faune et flore

L’Egypte est un immense désert de 1000 km de long sur 1200 km de large qui ne doit sa survie qu’à la présence du Nil, bassin représentant (avec le delta), 4% de la superficie totale ; les 62 millions d’habitants vivent quasi sur cette bande de terre fertile. Longtemps considérée comme la terre la plus fertile du monde grâce aux crues qui apportaient le limon, le Nil s’appauvrit. Depuis qu’il est dompté par le barrage d’Assouan empêchant les crues, la terre demande de plus en plus de fertilisants. Lions, hyènes, hippopotames, crocodiles, lotus… tout a disparu. La faune et la flore locales sont entièrement dévouées à la survie de l’homme : chameaux, ânes, vaches, chevaux ; palmiers-dattiers, canne à sucre, coton, blé, riz, arbres fruitiers sont le lieu de vie des fellahs, les paysans égyptiens.

Ermeton / Pixabay

Principaux attraits touristiques :

Bien entendu la visite des sites archéologiques et des musées d’Égyptologie. La mer Rouge est réputée mondialement pour ses fonds marins, et attire de nombreux plongeurs. Le Caire, la capitale. La fameuse croisière sur le Nil, idéale pour découvrir l’Egypte N’oubliez pas de ramener comme souvenir papyrus, albâtre, et autres répliques d’objets d’arts fabriqués par des artisans utilisant les mêmes techniques que leurs ancêtres.

 Une sélection sur les meilleurs hôtels d’Egypte

 

Article Global Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Eli Pets

Une réflexion sur “Egypte: week-end, séjour et vacances

  1. this website can help me to locate good quality suggestions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>