PublicDomainPictures / Pixabay

Billet avion et vacances Islande

Consultez les tarifs des vols pour Islande sur ce comparateur de prix.

Monnaie :

La couronne islandaise (ISK) 100 ISK = environ 1,2 €.
Attention, il est très difficile de se procurer des couronnes islandaises hors d’Islande. Par contre, sur place, les euros sont acceptés dans presque toutes les boutiques et tous les restaurants qui changent au taux officiel du jour.

Climat :

Climat de type océanique, tempéré grâce au Gulf Stream. L’été est frais (env. 12°C) et l’hiver relativement clément (env. 0°C) en dehors de tempêtes qui peuvent être sévères. Les pluies sont fréquentes et les changements de temps sont brusques et imprévisibles. Il est préférable de s’y rendre entre juin et septembre pour admirer les fjords, glaciers et autres champs de lave. Sachez que durant l’hiver, le jour dure à peine plus de 3 heures.

Formalités :

Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité pour les séjours inférieurs à 3 mois.

Taxes :

Env. 30 euros

Décalage horaire :

- 2 en été et -1 en hiver.

Santé :

Aucun vaccin.

Téléphone :

Vous pourrez utiliser votre portable dans les villes. À l’intérieur du pays, la qualité de réception reste variable. Les cabines à pièces sont les plus répandues. Mieux vaut composer votre numéro avant d’introduire la pièce. Cela vous évitera de la perdre.

Office National de tourisme d’Islande

Uniquement par téléphone de 9h à 13h au : 01.53.64.80.50
http://www.icetourist.is/

Ambassade d’Islande

8, av Kléber 75116 PARIS
Tél : 01 44 17 32 85

Comptoir d’Islande

344, av. Saint-Jacques 75005 Paris
Tél : 01.53.10.21.55

Centre d’information touristique

4, Bankastraeti Reykjavik
Tél : 562.30.45

Hébergement :

Se loger en Islande coûte cher. Différentes formules existent néanmoins : le camping, les auberges de jeunesses, les gîtes ou chambres d’hôtes. Pour les formules les plus rudimentaires, ne lésinez surtout pas sur la qualité des sacs de couchage et sur les vêtements chauds ! Liste des campings et formules pour jeunes sur www.edda.is et des hôtels bon marchés sur www.hostel.is. La guesthouse Geysir nous a particulièrement plu (Tél : 486.87.33). Situé juste en face des geysers, elle est bon marché et confortable… que demander de plus ? La formule la plus originale pour visiter le pays est certainement l’hébergement à la ferme. Des gîtes ruraux : Icelandic Farm Holidays sont regroupés en une chaîne de fermes, situées dans tout le pays, qui proposent aux voyageurs logement et services variés tels que sorties à cheval, pêche… Notre coup de cœur : la ferme Brattholt, à 4 km des splendides gorges de Gullfoss (801, Selfoss, Tél : 486.89.41). Ouverte de mars à septembre, elle réserve un bon séjour à ceux qu’un confort sommaire ne rebute pas.

smaus / Pixabay

 

Transport :

Le relief et la géographie tourmentés imposent une conduite prudente. Veillez à ne pas vous aventurer hors-piste et méfiez-vous des troupeaux de mouton. Bon à savoir : en hiver, une carte indiquant l’état des routes est diffusée chaque semaine dans les journaux ou dans les stations service. Durant cette saison, nous vous conseillons de prendre un guide et de découvrir en 4×4 les sites du pays.
Faute de ligne de chemin de fer, il vous faudra emprunter l’autocar. C’est le moyen le plus économique de découvrir l’Islande. L’Islande dispose d’un réseau d’autocars important desservant la plupart des régions du pays, y compris les régions désertiques de l’intérieur, et propose une grande variété de voyages organisés. Il n’est pas nécessaire de réserver sa place, et les tickets peuvent être achetés soit à la gare routière, soit auprès du chauffeur. Des lignes de ferries assurent aussi la liaison vers plusieurs îles et fjords. Ces excursions sont proposées pendant l’été. Il existe trois systèmes de passeports intérieurs très intéressants qui offrent aussi des réductions sur les logements et la location de VTT. Le bon plan : la compagnie d’autobus B.S.I, en partenariat avec la compagnie nationale icelandair, propose un passeport jumelé autobus + avion (rens. chez Icelandair, Tél : 01.44.51.60.51).

Nourriture :

Originalité : le kaviar. A ne pas confondre avec le caviar, il s’agit d’œufs de poisson en tube à étaler sur du pain. Rapport qualité prix imbattable ! Curiosité : le Surmatur, des abats de mouton, baleine ou phoque que l’on a fait mariner dans du petit-lait acide. Outre la viande de mouton, la cuisine islandaise utilise une grande variété de produits de la mer. Ils sont d’excellente qualité et très bon marché. Vous ne pourrez pas échapper aux différentes sortes de poisson fumé. Le  » must  » : l’aileron de requin vieilli. Savourez aussi les copieux petits déjeuners servis pour 10 euros environ, dans de beaux hôtels. Alors pourquoi se priver ! L’alcool est plutôt cher. Optez pour le cru local nommé brennivin ou  » mort noire  » : cet alcool de pomme de terre parfumé à l’angélique vous aidera à lutter contre les rigueurs du climat ! Pour une pause sympathiques hors agglomération, n’hésitez pas à vous poser dans un snack-bars ou une station-service qui, dans certains coins reculés, font office de  » tout en un « .

A visiter :

L’Islande est le paradis du tourisme vert. Ses sources d’eau chaude et ses volcans éteints ou en sommeil sont les cadres idéaux de randonnées à pied (même sur les glaciers), à cheval, en VTT, en 4×4, en ski ou en motoneige ! Les possibilité sont inépuisables ! Ou encore pour l’observation des oiseaux, la chasse ou la pêche. En un mot, c’est une destination idéale pour les touristes actifs. Notre coup de cœur : Geysir, site de geysers et de sources chaudes. Réalisez absolument un trek sur le glacier du Vatnajokull (le plus grand d’Europe). Expérience inoubliable.

A faire :

A l’ouest du pays s’élève le volcan du Snaefells, surmonté d’une impressionnante calotte glaciaire. Sa visite est un instant fort, d’autant plus que c’est dans ce cratère que les héros du  » Voyage au centre de la terre  » commencent leur périple. Participez à la fête des marins, le premier dimanche de juin : cet événement populaire a lieu dans tous les ports et mêle bals, jeux, messes et concours de pêche. C’est une bonne occasion de découvrir l’esprit festif des Islandais. Le 1er week-end d’août, tous les commerçants font la fête.
En saison, ne ratez pas les célèbres soleils de minuit et les aurores boréales. Un spectacle unique !

Shopping :

Des lainages (chandails, cardigans, bonnets), des peaux de mouton et de poney, des objets en céramique et en lave.

On aime :

Un paysage préservé, hors du temps.

On n’aime pas :

Le coût élevé de la vie, les chutes de température soudaines.

Le mot :

Gigur, cratère.

Livres :

On adore le guide du voyageur consacré à l’Islande (Islande, guide de l’île aux volcans, les guides du voyageur, éd. Marcus). Très complet, il garde ce ton juste qui invite au voyage.

Le roman « Pêcheur d’Islande » de Pierre Loti, reste un grand classique de la littérature de voyage. Une bonne façon de préparer son départ.

[pw_map address="Islande"]

Article Global Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Eli Pets